Depuis 2004, Quintessences est le premier Centre de bien-être parisien

Tél : 01 45 42 83 66

4 bis rue Thibaud 75014 Paris

Blog

ponton illuminé par des bougies coucher de soleil oiseaux

Sophrologue praticienne spécialisée à la méditation de pleine conscience, j’accompagne adultes et enfants sur leur chemin de vie. Chacun arrive avec une difficulté, un problème, une souffrance, une incompréhension, un besoin, … Ensemble, nous apprenons à apprivoiser les émotions, à donner un sens à ce qu’il se passe, à « être » plutôt qu’à « faire », à identifier les moyens de remplir le réservoir d’énergie, à prendre soin de soi,… à ouvrir la porte à ce qui est là et à découvrir derrière chaque situation même inconfortable, un besoin, une rencontre, une ouverture, un calme intérieur, à un apaisement, des retrouvailles, … .

Des chemins de vie

Voici quelques exemples de ces chemins de vie parcourus ensemble:

Un enfant de 7 ans est venu me voir, pour apprendre à « mieux gérer sa colère », alors nous avons pris le temps de comprendre pourquoi la colère arrivait, et si « on avait le droit d’être en colère ». Je lui propose alors d’apprendre non pas à gérer les émotions, mais peut-être à les apprivoiser, afin de comprendre qu’elles sont naturelles, et qu’elles nous rendent visite pour faire une demande comme : « j’ai besoin d’être protégé », « j’ai besoin de retourner dans mon royaume intérieur ». Après une première séance (le petit avait déjà fait 3 séances avec une autre sophrologue), voici le retour de la maman:

« […] il a utilisé sa bille dès le lendemain.Il faisait une grosse colère […] je suis intervenue dans leur querelle en demandant à R. de prendre sa bille d’énergie et de repenser à sa séance de la veille. Ce qu’il a fait, instantanément il a respiré par le ventre et s’est calmé. »

Puis une petite fille vient me voir car elle fait des cauchemars. Sa demande est claire: dormir tranquillement la nuit.

Après une sophronisation de base, un exercice pour se libérer de ses tensions, nous allons rencontrer son animal préféré pour activer son énergie et stimuler ses capacités de protection. Cette petite aujourd’hui se sent beaucoup plus sereine, elle me dit parfois faire des mauvais rêves, mais aujourd’hui en se réveillant au milieu de la nuit, elle arrive à se calmer en respirant, en créant sa bulle de protection et en visualisant que ces rêves deviennent tout petits, ainsi elle arrive à diminuer leur intensité et à me dire :  » j’ai compris que ce ne sont que des rêves, et pas la réalité. » A la fin d’une des séances, cette petite ajoute : « je me sens en sécurité dans mon corps, grâce à ma respiration.  » et après une séance de méditation: « La vie est un vaste océan, et chaque jour on apprend à goûter. »

Un autre exemple, un adulte vient me voir pour des pensées obsédantes. Suite à des pratiques de sophrologie et de pleine conscience, il en arrive à me dire un jour: « j’ai compris que ce qui se passe dans ma tête, ce ne sont que des pensées et que je peux les observer sans m’y identifier ». Cette prise de conscience que les pensées sont des événements de l’esprit, est essentielle. Puis dans les séances suivantes, il me fait part d’autres prises de conscience: « Je suis dans ma bulle. Je me sens calme. » , « Dans mon corps, je me sens comme un tout. », « Je suis plus dans le lâcher prise. », « Je fais moins souffrir mon corps. ». C’est un chemin passionnant quand on prend conscience, que nous sommes nous-mêmes notre propre laboratoire de recherche.

Enfin un dernier exemple d’une cliente, qui après quelques séances, revient en me disant : « Mon psychiatre ne m’a pas reconnu, il a fait des recherches sur vous et sur la sophrologie. » Oui, il ne l’a pas reconnu, car elle était plus calme, apaisée et sereine.

COMBIEN DE SEANCES?

La fréquence et la régularité des séances sont variables en fonction des clients. Il est évident qu’une séance toutes les deux semaines peut apporter des résultats plus rapides, seulement il est essentiel d’accueillir la demande et les besoins des clients, qui ont des emplois du temps très chargés. Certains reviennent après une pause, d’autres poursuivent un cycle de 5 à 10 séances, certains font une séance, comme le petit garçon cité ci-dessus, qui avait déjà pratiqué la sophrologie, et qui revient quand il en ressent le besoin.

Les personnes que j’accompagne disent se sentir plus calmes, plus détendues, capables de prendre de la hauteur face aux événements de la vie, prendre goût à la vie, se sentir capables d’équilibrer leur énergie, de changer de rapport, d’attitude face à eux-mêmes et à la vie, de développer un rapport à soi empreint de plus de douceur et de bienveillance.

Témoignage de Banu Gokoglan, Sophrologue Praticienne,  spécialisée en méditation de pleine conscience à Quintessences Tél. 06 89 28 67 75